Dialogue avec un phoque

Je pourrais réduire ma vie à mes emmerdes, mes soucis, ma mère. Au ménage, au jardin, à devoir faire un bébé. A essayer de manger équilibrer, faire de la course à pied et du yoga, travailler, ne pas vouloir travailler, bétonner et consommer. Et puisque tout ça m’épuise, à partir en vacances pour me perdre dans un bon bouquin pour oublier tout. Absolument tout. Et réussir à recommencer.

C’est ce que je pensais faire lors de mes vacances en Sardaigne. Mais au lieu de revenir avec la force de tout recommencer, je suis revenue avec une drôle de sensation. J’essaie depuis quelques jours de l’expliquer, de la mettre en mots, mais elle semble insaisissable.

Cette sensation est née doucement dans la grotte del Bue Marino à Cala Gonone. Seulement la guide, Jules et moi. Nous étions enveloppés de silence. Les lumières mises le long du chemin nous dévoilaient une roche creusée, modelée et tapissée délicatement de blanc par les eaux. Littéralement émerveillée par l’endroit, j’ai été frappée par une évidence. Ni la terre, ni la mer, ni la pluie ne s’étaient concertées pour réaliser cette cathédrale. Elles se sont contentées d’être là, d’être elles-mêmes. Elles ne voulaient rien, et ce qu’elles ont crées, aucun homme, aucun peuple, aucune entreprise ne pourrait le reproduire à l’identique.

Ce moment de grâce fut de courte de durée. La guide nous a expliqué que cette grotte fut le dernier refuge du phoque moine. Il s’y cachait des touristes et des pêcheurs, à la recherche de calme pour se reposer et se reproduire. Depuis 1970, il a totalement disparu de Sardaigne.

Depuis cette visite, je suis tiraillée entre la beauté de la nature et un sentiment de tristesse et d’impuissance. Pourquoi le phoque et l’homme ne peuvent-ils pas cohabiter ? Pourquoi donc c’était soit lui, soit nous ? Pourquoi ne lui avons-nous donné aucune chance ? Et pourquoi cela me touche-t-il tant ?  Avant cette visite, je ne savais même pas qu’il y avait des phoques en Méditerranée…

Plus j’y pense, plus j’ai l’impression que le phoque veut me dire quelque chose. C’est comme un murmure dans mon cœur… « sois comme la goutte d’eau… ne rien vouloir… mais créer des choses étonnantes… du courage… il te faudra beaucoup de courage… sois comme la goutte d’eau… »

Comme si il me demandait de dire oui à la vie, à la nature, à ce que je suis au fond de moi, au lieu de choisir la tristesse et le découragement… Comme si c’était peut-être une solution pour rendre mon monde un peu moins absurde…

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Dialogue avec un phoque

  1. Je découvre ton blog grâce à ton abonnement. Déjà, merci pour ce geste, et ensuite merci beaucoup de m'(nous ?) offrir cet écrit merveilleux !
    J’avais eu une année dans ma vie une prof merveilleuse. Elle nous avait dit que pour rendre la vie meilleure il fallait que nous nous imaginions que nous étions tous le petit grain de sable d’une dune. Ce n’est pas la dune qui avance tout en bloc, ce sont les petits grains de sable qui un à un s’élève vers le sommet, et ainsi fait avancer la dune.
    Ce que tu dis sur l’eau m’a rappelé cette leçon que j’aime particulièrement.
    Sois en certaine : tu as gagné une fidèle lectrice !

  2. Je découvre ton blog grâce à ton abonnement. Déjà, merci pour ce geste, et ensuite merci beaucoup de m'(nous ?) offrir cet écrit merveilleux !
    J’avais eu une année dans ma vie une prof merveilleuse. Elle nous avait dit que pour rendre la vie meilleure il fallait que nous nous imaginions que nous étions tous le petit grain de sable d’une dune. Ce n’est pas la dune qui avance tout en bloc, ce sont les petits grains de sable qui un à un s’élèvent vers le sommet, et ainsi font avancer la dune.
    Ce que tu dis sur l’eau m’a rappelé cette leçon que j’aime particulièrement.
    Sois en certaine : tu as gagné une fidèle lectrice !

    (j’ai corrigé mon premier commentaire)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s